Bernard FARAUT

Sculpteur sur bois au couteau Opinel

 

L'artiste

 
 

Bernard FARAUT est retraité de l'industrie. Il vit dans l'agglomération d'Annecy en Haute-Savoie. C'est un artiste amateur autodidacte. Sa spécificité est de travailler le bois avec comme outil, son propre couteau Opinel.

Son goût pour le travail du bois remonte à l'enfance. A l'époque de l'après-guerre, la famille n'avait pas beaucoup d'argent, alors vous pensez, les jouets, c'était du superflu. Il fallait attendre le cadeau de l'enfance, le fameux couteau Opinel (à l'époque le moins cher, et le plus léger dans la poche du pantalon). Et là, avec les copains, il réalisait les jouets de ses rêves, à partir d'un simple morceau de bois ramassé ici ou là dans la nature. C'est ainsi que naissaient des épées, des bateaux, des petits soldats... Evidemment c'était à celui qui ferait le plus beau jouet.

L'âge de l'apprentissage, puis du travail arrive, et avec lui une autre passion : l'aviron. Après sept ans passés à naviguer sur le Lac d'Annecy, et les autres, le couteau Opinel ressort enfin de sa boite. Le premier chantier sera un jeu d'échec en Noyer, qui en fait, ne sera terminé que vingt ans plus tard. C'est à ce moment que la passion et le besoin de sculpter sont vraiment revenus en force.

En 1993, il a eu l'occasion de réaliser un rêve : visiter l'Usine Opinel. Depuis, suite aux divers articles parus dans la Presse, il a reçu de nombreuses marques de sympathie de la société Opinel, notamment l'Opinel d'or.

 

L'artiste et les autres

 

Il partage sa passion avec le public lors de manifestations, mais également avec d'autres artistes aux seins d'associations. Avec l'Association Artistique de Meythet qui regroupe aussi bien des peintres, poètes, ou des sculpteurs, il propose une création chaque automne au Salon d'Art de la ville de Meythet, sous un thème imposé. Il faut avouer, qu'il a un bon petit succès local.

 

Sinon c'est les copains sculpteurs qui se retrouvent à Seyssel. C'est des échanges de méthodes de travail, de défis collectifs, et surtout de franches rigolades. Ensemble, ils ont réalisé de beaux "patchwork" en bois, où chacun a amené son style, ses qualités et ses différences artistiques.

 
La croix de Marinier
Pousse-pousse ville Seyssel
 
Dernière réalisation
Elaboration du Totem de Seyssel
 

Il a été aussi contacté pour des rénovations, notamment, la Croix du Christ de l'église Saint François de Sales d'Annecy. Il faut avouer que le curé de l'église était quelque peu septique en le voyant arriver avec son outil.

 
Phases de la rénovation
Croix du Christ rénovée
 

Il a également été appelé pour refaire, en bois avant dorure, les ornements du mobilier liturgique de l'église de Meythet. Après évidemment il n'eut pas le choix il fallut assister aux messes d'inauguration.

 
En plein travail
Mobilier liturgique
 

L'artiste vu par la presse

 
Articles de presse
Articles Date titre article Journal
Presse1 1993 Un talent caché Journal interne Alcatel
Presse2 199x Sur un ton d'automne, le renouveau associatif Dauphiné libéré
Presse3 1999 Bernard Faraut, sculpteur à l'Opinel Dauphiné libéré
Presse4 2000 Un sculpteur à l'Opinel Magazine Couleur Bois
Presse5 2003 Avec un Opinel et de la patience Dauphiné libéré
Presse6 2005 Stage de sculpture à l'Opinel Dauphiné libéré
Presse7 2006 Ambassadeur de France de la sculpture à l'Opinel Magazine Couleur Bois
Presse8 2007 A la pointe de l'Opinel Dauphiné libéré
 
Télécharger Acrobat Reader