Bernard FARAUT

Sculpteur sur bois au couteau Opinel

 

Ce site a pour but de présenter la passion de mon père, la sculpture sur bois. Mais avec un outil un peu particulier : un couteau Opinel, calibre n� 7. Ses oeuvres ne sont pas très grandes par leurs tailles, mais à mon avis, grandes par leurs beautés et finesses. Et, elles méritent d'être présentées aux yeux du plus grand nombre.

C'est impressionnant de découvrir ce qu'il peut faire avec un morceau de bois de quelques centimètres. Il faut l'avouer il a un don, même si humblement, il dit que non ! A partir d'un coup de coeur sur une photo d'un magazine, il a la capacité de recréer un personnage, ou autres, en volume trois dimensions (ronde-bosse). Dès que l'idée est là, il n'a qu'une hâte c'est de commencer, comme si l'inspiration, l'envie, allait le quitter. Sa main est le prolongement du couteau. Elle ne tremble pas, les copeaux fusent sous la lame. Il enlève juste ce qu'il faut de matière. Il faut préciser que ses oeuvres sont sculptées dans la masse, hormis celles composées de différents bois.

Quand il travaille sur une pièce, il est dans son monde, rien n'existe autour de lui, le temps s'arrête, il fait corps avec sa pièce. Il la tourne, retourne indéfiniment, la touche, la caresse presque, puis reprend son couteau. Mais vingt à cinquante heures plus tard c'est la satisfaction dans son regard. Et là, la joie presque enfantine de " faire voir ", de partager avec les autres.

Depuis la première exposition, l'équipe de choc qu'il forme avec ma mère est bien r�dée. Ils font chaque année quelques expositions locales, mais pas trop loin de leur chère Haute-Savoie. Et là, il découvre, toujours étonné, l'admiration, l'envie dans les yeux des gens. Comme il le répète souvent, lui ce qu'il apprécie c'est de présenter son hobby, et simplement montrer ce qu'on peut faire avec un couteau Opinel et quelques bouts de bois.

L'argent n'a pas son mot à dire dans sa passion. Eh oui ! Mon père refuse de vendre ses oeuvres. Cela peut choquer certains. Mais le plaisir de créer, le temps passé pour chaque oeuvre font qu'elles n'ont pas de prix à ses yeux. C'est comme �a !

Donc uniquement, pour le plaisir des yeux, je vous invite à entrer dans l'univers du sculpteur à l'opinel.

Bonne visite.

Laurence FARAUT

 
Site réalisé le 27 juillet 2006
 
Mise à jour le 8 août 2010