Présentation.
Photo du centre ville

Phnom Penh pourrait se traduire par la colline (Phnom) de Penh, du nom de famille de l'honorable dame à l'origine de la légende de la ville. Celle-ci raconte qu'une femme du nom de Don PENH sauva des eaux du Mékong quatre représentations de Bouddha, qu'elle mis à l'abri en construisant sur la colline où elle vivait une pagode : le Vat Phnom.
Phnom Penh est la capitale du Cambodge depuis le 15ème siècle. A l'époque, le roi YAT aurait fui la citée d'Angkor sous la pression guerrière des Siamois (les thaïs).

Phnom Penh offrait l'avantage d'avoir une situation plus centrale dans le pays, et d'être située au confluent des fleuves du Mékong, du Tonlé Bassac et enfin du Tonlé Sap (du même nom que le lac). Le commerce avec les pays voisins s'en trouva favorisé. Il fallut ensuite attendre le règne du Roi Norodom 1er (1860-1904), qui coïncide avec la période du protectorat Français, pour que la ville prenne un nouvel essor.

Photo du Palais Royal
Photo du Vat Phnom

C'est l'époque des constructions : le Palais Royal avec ses magnifiques toits de couleurs jaune sur murs blanc, le musée national, les maisons coloniales, la division en quartiers de la ville...
Quelques années plus tard, les guerres et atrocités frappèrent de nouveau le pays. Tout d'abord avec l'invasion, le 17 avril 1975, des Khmers rouges, qui au nom d'un programme social aboutit au massacre de millions de personnes et vida la ville de sa population, cela pendant quatre ans. Puis ce fut l'armée vietnamienne qui entra le 28 décembre 1978 en ville. Elle y installa son gouvernement d'occupation pendant huit ans. Il faudra attendre les années 90 qui marquent l'arrivée de l'ONU, les forces de l'Apronuc, pour retrouver un peu de stabilité.

Depuis, la ville et la population essaient tant bien que mal de se reconstruire peu à peu. C'est une ville très animée, à la circulation complètement folle, avec un mélange architectural colonial khmer. Les principaux lieux touristiques de la ville sont essentiellement regroupés sur l'axe passant devant le Palais Royal, ainsi que le musée national, longeant le quai Sisowath et arrivant au Vat Phnom. Ce sont les plus beaux quartiers. Il y a également de nombreuses pagodes à visiter en ville ou à l'extérieur .

Photo de Phnom Reap